Avant de commencer à parler un peu des choses concrètes quant à mon arrivée à Hongkong j'aimerai parler un peu de ce qui m'a conduit à envisager un départ pour Hongkong.

Car, avant cette année 2012, je ne connaissais de Hongkong qu'un peu d'histoire et les films de Wong kar wai.

 Je tiens donc à remercier Jessie sans qui je n'aurai jamais envisagé de partir pour Hongkong.  J'ai toujours voulu partir vivre à l'étranger et spécialement en Asie mais, en tant que kinésithérapeute,  je pensais qu'il serait très difficile de partir. Pour aller dans la plupart des pays il faut refaire les études ou repasser au moins un an. Grâce a Jessie, une amie hongkongais, je me suis rendu compte que mon diplome poouvait me permettre d'aller en Asie. En fait juste à Hongkong ou Singapour. Comme sans, sans rien repasser.

Mon rêve de partir en Asie pouvait donc se réaliser... Il ne me restait plus qu' à entreprendre les demarches. Simple formalité, pas tant que ca en fait ... 

 

--------------

Before starting anything concrete conserning my arrival in Hongkong i would to tell you a little bit about how i thought about applying and going there.

Because, before this year 2012, I only knew a little bit about Hongkong history and also Wong kar wai movies.

So I would like to thank particularly Jessie a wonderful hongkonger that made me wanna know more about this city and the life there. I always wanted to go live in a foreign country esplacially in Asia but, as a physiotherapist, I always thought that it would be rezlly difficult. Mainly, if you want to go abroad as physiotherapist,  you have to do your studies again or, at least, the last year of studies. Thanks to Jessie, I checked and learned that i could go Hongkong or Singapore just by sending the right papers.

My dream of living in Asia could become true... I just had to send the right papers. A piece of cake you would say, well... not really...